Les diagnostics obligatoires en cas de vente ou de mise en location d’un logement ont un coût loin d’être anodin pour le propriétaire, d’autant que leur durée de validité est limitée.