L’Assemblée nationale a validé les articles de la loi Pacte prévoyant de mieux répartir l’intéressement et la participation au sein des entreprises.