Le géant du commerce en ligne avait confié la sélection de ses prochains collaborateurs à un algorithme. Problème, le robot a systématiquement écarté les candidatures féminines.