Alors que l’OIF s’apprête à élire sa nouvelle secrétaire générale à Erevan, l’un de ses anciens cadres décrypte les rouages de l’institution.