Buenos Aires – Le président du Comité international olympique, Thomas Bach, a indiqué mardi avoir reçu l'assurance du Sénégal que si la justice française "veut entendre" Papa Massata Diack, accusé de corruption, ce dernier "se tiendra à la disposition des autorités françaises".