Dans une ambiance tendue, l’homme qui a hébergé deux des terroristes survivants des attentats du 13 novembre 2015, a chargé verbalement des avocats venus le questionner.