Délaissant l’autofiction, le romancier a composé une ébouriffante célébration des avancées de la science et des inventions au XIXe siècle.